Comment ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse?

Comment ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse?

Vocation ou reconversion professionnelle, vous rêvez d’ouvrir une onglerie en Suisse. Seul hic: vous n’avez pas de diplôme dans ce domaine… Alors, est-il possible d’ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse? Comment se former? Quelles sont les démarches pour se lancer en tant que styliste ongulaire? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

4_Ecole de l_Ongle_2022-05-12

Peut-on ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse?

Il est théoriquement possible d’ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse. En effet, le métier de styliste ongulaire ne dispose pas de reconnaissance officielle au niveau fédéral.

Par conséquent, aucune législation n’encadre ni ne contrôle l’obtention de certificats. En d’autres termes, n’importe qui peut former n’importe qui et lui délivrer un papier qui atteste de ses « compétences » de styliste ongulaire, quelles qu’elles soient. Puisqu’il n’existe pas de voie officielle, vous pourriez tout à fait ouvrir une onglerie sans diplôme en Suisse… Mais, la vraie question qu’il faut vous poser ce n’est pas si vous pouvez ouvrir une onglerie, c’est si vous pourrez la transformer en une activité florissante aussi longtemps que possible.

Si votre objectif est de devenir cheffe d’entreprise, vous devez pouvoir assurer un certain niveau de qualité à vos futures clientes. C’est d’autant plus le cas si vous vous lancez seule, car vous ne pourrez compter que sur vous-même! C’est pourquoi vous avez tout intérêt à acquérir une solide expérience avant d’ouvrir une onglerie en Suisse. Et cela passe d’abord par une formation de qualité reconnue par les professionnels du métier.

Quelle formation pour ouvrir une onglerie en Suisse?

La qualité des prestations de votre onglerie fera le succès de votre établissement. Pour construire votre expérience dans ce domaine, il est donc préférable de suivre une formation en stylisme ongulaire. Aux côtés de professionnelles expérimentées, vous acquerrez toutes les compétences requises pour vous lancer sereinement à votre compte. Une formation complète et certifiante, dans une école de stylisme ongulaire reconnue en Suisse, est à privilégier. Vous devez être sûre de l’établissement à qui vous accordez à votre confiance. La formation que vous allez suivre pour ouvrir une onglerie en Suisse est un investissement qui doit porter ses fruits à long terme.

C’est pourquoi l’École de l’Ongle Suisse a choisi de proposer des formations adaptées à tous les niveaux et à tous les objectifs. Que vous entamiez une
reconversion professionnelle ou que vous cherchiez à développer vos compétences, vous trouverez la formation adéquate. Pour être sûre de faire le bon choix, vous pouvez aussi répondre à ce questionnaire: nous vous orientons vers la formation qui vous convient le mieux. À l’issue de nos formations en onglerie, nos élèves obtiennent un certificat reconnu par les professionnels du métier, dès lors qu’elles ont atteint un certain niveau technique. Pour ouvrir une onglerie en Suisse, vous devez pouvoir vous lancer en toute confiance et être capable de démontrer votre sérieux et votre fiabilité à vos futures clientes. C’est pour cela que nous demandons aux élèves de l’École de l’Ongle Suisse de rendre des travaux d’examen. Cela peut être intimidant, mais c’est une réelle plus-value. Cela influe aussi positivement sur la réputation de notre établissement et, par conséquent, cela fera écho auprès de votre clientèle.

Les démarches administratives pour ouvrir une onglerie en Suisse

En parallèle de votre formation de styliste ongulaire, vous devez aussi penser aux démarches administratives obligatoires pour ouvrir votre propre onglerie en Suisse. Il n’existe pas de démarches particulières: vous devez procéder comme pour n’importe quel autre type d’affaire.

Pour ouvrir une onglerie en Suisse, vous devrez d’abord choisir la forme juridique adéquate. Celle-ci dépend notamment du capital que vous pouvez apporter et du nombre d’associés. Chaque forme juridique a ses spécificités: il est important d’en analyser les avantages et les inconvénients avant d’ouvrir votre onglerie en Suisse.

Une fois la forme juridique choisie, vous pouvez passer à la création administrative de votre entreprise: choix de la raison sociale, inscription au registre du commerce, souscription aux assurances obligatoires, etc.

Si vous voulez ouvrir une onglerie, vous aurez peut-être besoin d’obtenir des financements. Il est alors indispensable de rédiger un business plan. Dans celui-ci, vous pourrez mettre en avant les compétences acquises au cours de votre formation certifiante en onglerie. Si elle est de qualité, c’est un atout pour votre future affaire: cela convaincra vos interlocuteurs de votre sérieux et de votre motivation à réussir.

Une fois ces étapes lancées, vous serez prête à commencer votre activité de styliste ongulaire en Suisse. Même si vous ne possédez pas de diplôme aujourd’hui, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas ouvrir une onglerie en Suisse. Bien qu’aucune certification obligatoire n’existe, il est vivement recommandé de suivre une formation complète et certifiante dans une école de stylisme ongulaire suisse reconnue. C’est un point fort pour votre entreprise à long terme. Vous pourrez le promouvoir auprès de vos clientes, mais également auprès de tous les acteurs qui interviendront dans le processus de création et de développement de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code